La monnaie télématique : Un instrument de paix - 2009 : Différence entre versions

De Escola Finaly
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « {{Title_3 |'''La monnaie télématique : Un instrument de paix - 2009''' |Agustí Chalaux i de Subirà <br /> … »)
 
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
{{Title_4
  +
|{{Itranslation}} [[:fca:La moneda telemàtica, una eina per la pau - 2009|(Català)]] [[:fen:The telematic currency: an instrument for peace - 2009|(English)]] [[:fes:La moneda telemática, un instrumento para la paz - 2009|(Español)]] [[:fit:La moneta telematica: Uno strumento per la pace - 2009|(Italiano)]]
  +
}}
 
{{Title_3
 
{{Title_3
 
|'''[[La monnaie télématique : Un instrument de paix - 2009|La monnaie télématique : Un instrument de paix - 2009]]'''
 
|'''[[La monnaie télématique : Un instrument de paix - 2009|La monnaie télématique : Un instrument de paix - 2009]]'''

Version actuelle datée du 12 décembre 2015 à 22:46

translation.png (Català) (English) (Español) (Italiano)
La monnaie télématique : Un instrument de paix - 2009
Agustí Chalaux i de Subirà



Sans billets, nous vivrions dans un environnement beaucoup plus sûr, moins violent et avec une plus grande cohésion sociale, vu que l'attrait principal pour les activités illégales disparaîtrait. La télématique implique un grand espoir pour toute la population de la planète à condition qu'elle soit utilisée comme un instrument dédié à préserver la liberté et à l'information de tout citoyens.

Agustí Chalaux i de Subirà (1911-2006) fondateur du Centre d'Études Joan Bardina (1984) et de l'École Finaly (1995), a examiné et développé tout au long de sa vie, ce système économique, scientifique rationalisée.


Format d'image